Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

L'Etrange histoire de Benjamin Button

20 Février 2009, 12:15pm

Publié par L

"Curieux destin que le mien..." Ainsi commence l'étrange histoire de Benjamin Button, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l'envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Situé à La Nouvelle-Orléans et adapté d'une nouvelle de F. Scott Fitzgerald, le film suit ses tribulations de 1918 à nos jours. L'étrange histoire de Benjamin Button : l'histoire d'un homme hors du commun. Ses rencontres et ses découvertes, ses amours, ses joies et ses drames. Et ce qui survivra toujours à l'emprise du temps...


Je dois faire mon mea culpa : j'avais tablé sur la vision d'un trop long film au fantastique bien rodé de la part d'un scénario qui fait part belle à l'éternel tragique et crucial problème du retour en arrière des horloges biologiques.
Je me suis trompé, et heureusement, car il s'agit avant tout d'un beau film d'amours. Et hormis les longues digressions plus ou moins philosophiques qui peuvent tenter un cinéphile pointu, j'y ai vu un un film dense, plein d'émotion, remarquablement photographié, et conçu tel une suite d'épisodes passionnants, du début où se produit l'odieux abandon d'un nouveau-né vieillard au dernier regard d'un bébé accablé par les ans. C'est très pathétique et d'un symbolisme poignant qui synthétise la vie à l'envers de ce garçon amoureux et aventureux.
Il s'y trouve de belles séquences romantiques au son du jazz, et malgré la convention de cette hitoire d'amour marquée par la jalousie et le sacrifice,une certaine retenue dans la mise en scène évite les écueils du sensationnel à tout prix.
Une armée de maquilleurs et de spécialistes en effets spéciaux fournit la vraisemblance à cette étrange histoire, magistralement interprétées par la très élégante et sensible Cate Blanchett et un Brad Pitt omniprésent qui a dompté avec réalisme et un brin d'humour ce rôle impossible et angoissant, auquel il prête son physique plein de ressources en attitudes et émotions.


Mon avis : Comme on pouvait s'y attendre, Benjamin Button est une une très belle histoire, un conte fantastique et poétique comme on en voit peut. Les transformations de Brat Pitt au cours du film sont impressionnantes de réalisme (mama miaaaaa, qu'il est beau en garçon de 17 ans *3* *bave*).

Commenter cet article

Gaetan 24/02/2009 18:51

o_OPutain tu les cumules en ce moment, je compatis :s

Lulu 25/02/2009 13:46


J'avoue ouais. -_-"


Gaetan 21/02/2009 17:25

Clair qu'il avait la classe, il l'a naturellement d'ailleurs =)Toujours des soucis d'internet?

Lulu 23/02/2009 16:37


Oui toujours, je vais péter un câble !!! France Télécom ils commencent à me les chauffer grave.
Et pour couronner le tout, mon tèl portable déconne à plein tube: il s'éteint toutes les 2 min et j'peux plus envoyer de msg (sinon il s'éteint en plein milieu, d'où le fait que j't'ai pas répondu,
désolé). Je m'attends à ce qu'il me meurt entre les doigts d'ici la fin de la semaine. -_-"


Fanchon 21/02/2009 12:36

Ah oui, j'ai vu la bande annonce de ce film !Ton article me donne bien envie de le voir....Passe un bon weekend.Biz

dilbert 20/02/2009 18:10

Bonjour,Entièrement d'accord avec ton article. Car oui, c'est un beau film prenant qui réussit la prouesse de me tenir en haleine, malgré que ce soit une comédie romantique. Sans doute la touche fantastique. Et je ne parle pas de la non moins fantastique Cate Blanchett.En ce qui concerne Brad Pitt, il a quand même méchamment la classe dans sa période James Dean. Grrr, y a vraiment de quoi être jaloux ^^.

Gaetan 20/02/2009 15:57

Tu ferais dans le détournement de mineurs pour Brad?Moi j'aime Cate Blanchett, et en rousse en plus *love*

Lulu 21/02/2009 15:15


Arf, trop jeune à ce moment du film. Damned!
N'empêche il transpirait la classe sur sa bécane, avec son blouson en cuir, mdr. X3