Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

OSS 117 : Rio ne répond plus

28 Avril 2009, 16:44pm

Publié par L

Douze ans après Le Caire, OSS 117 est de retour pour une nouvelle mission à l'autre bout du monde. Lancé sur les traces d'un microfilm compromettant pour l'Etat français, le plus célèbre de nos agents va devoir faire équipe avec la plus séduisante des lieutenants-colonels du Mossad pour capturer un nazi maître chanteur.
Des plages ensoleillées de Rio aux luxuriantes forêts amazoniennes, des plus profondes grottes secrètes au sommet du Christ du Corcovado, c'est une nouvelle aventure qui commence. Quel que soit le danger, quel que soit l'enjeu, on peut toujours compter sur Hubert Bonisseur de la Bath pour s'en sortir...



Après le succès du premier opus en 2006, une nouvelle mission s'imposait pour Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117. Et c'est avec un immense plaisir qu'on retrouve l'atmosphère particulière du film de Michel Hazanavicius, mélange de comédie populaire, d'élégance old school et d'humour décalé ravageur.
La trame de Rio ne Répond Plus se déroule douze ans après Le Caïre Nid d'Espions et voit notre espion gaffeur s'envoler vers le Brésil pour débusquer un ancien dignitaire nazi. La première bonne idée (d'une longue série) de cette suite est de confronter son personnage à un monde en plein changement (nous sommes à la veille de 1968) alors que lui n'a résolument pas évolué.
Toujours aussi macho, un brin raciste et bête, OSS 117 demeure pourtant toujours aussi attachant grâce au jeu irrésistible de Jean Dujardin, dont le talent n'est définitivement plus à prouver. Alors que la femme s'émancipe (à travers le personnage de Louise Monot, qui a bien du mal à faire face à son survolté camarade de jeu), les jeunes hippies veulent changer le monde, notre héros lui semble se complaire dans ses valeurs dépassées. Et tant mieux, car c'est la source de multiples situations à mourir de rire à l'instar de ce dialogue surréaliste à l'ambassade d'Allemagne ou cet entretien tendu avec deux agents du Mossad. Les seconds rôles ont d'ailleurs le mérite de ne pas être anecdotiques et bénéficient tous d'une scène marquante.

Outre les dialogues finement écrits (certaines répliques sont déjà cultes), le réalisateur maîtrise également les gags burlesques et l'humour « non sense » avec une constance remarquable. On n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer. Surtout si on ajoute à cela des scènes d'action vraiment bien foutues. Esthétiquement, on retrouve ce côté vieillot mais charmant de l'original auquel a été rajouté un soupçon de psychédélisme bienvenu. Les costumes, les décors et les effets spéciaux vintage sont soignés et ajoutent à cette ambiance.
OSS 117 : Rio ne Répond Plus est sans aucun doute l'une des meilleures comédies françaises de ces dernières années et évite soigneusement de resservir les mêmes recettes que son prédécesseur, en gardant tout de même quelques ingrédients incontournables.
Décapant mais surtout très brillant, le film est totalement maîtrisé et se permet d'aller très loin dans l'humour politiquement incorrect. Ce qui est franchement rafraîchissant à l'heure où toutes les comédies tricolores se ressemblent toutes. Pour ma part, j'attends avec une grande impatience un troisième opus des aventures d'OSS 117.



Mon avis :
Imaginez un film réalisé avec des éléments d'époque et dans l'esprit de la saga OSS des années 60... qui sort en 2009. C'est incongru. Et pas qu'un peu. Mais on s'en fou, car c'est bien, et en plus c'est drôle.
Tout l'univers des vieux films d'espionnage, et autres anciens James Bond, y est : les poses et répliques à 2 balles que le héros sort constamment, le costume qui n'a pas un accroc alors qu'il vient de traverser une fusillade sur plus de 100m, les musiques d'ascenseur, les scènes rétrospectives qui reviennent 15 fois (et 15 fois c'est exactement les même), toutes (j'ai bien dit "toutes") les filles se retournent et bavent sur notre espion dès qu'il arrive quelque part, tout le monde meurt sauf lui et sa belle, les rires tonitruants qui ne servent à rien, les noms de couvertures risibles...
Et c'est sans compter que notre OSS 117 est extrêmement macho, con, égocentrique et diablement raciste. Seulement il n'y a que lui qui ne s'en ait rendu compte...
Mieux que le premier (selon la serveuse), pour les nostalgiques (et les autres) des vieux films ambiance 60-70's, OSS 117 : Rio ne Répond Plus est à voir.

Commenter cet article

Gaetan 29/04/2009 09:43

Pareil qu'Orely, j'ai trouvé le premier plus fouillé au niveau du scénario, et plus drole au niveau des dialogues...La scene de la fin avec la couverture, le lee et tout est juste culte^^

Lulu 29/04/2009 17:22


A vrai dire, je ne me souviens plus bien du premier, il ne m'a pas marqué... il faudrait que je le revois un de ces quatre.
Oui, elle est énorme cette scène. XD


Orely 29/04/2009 08:09

Jacadi a dit pas de charcuterie !!!! mouahahah je suis allée le voir Lundi et je me suis bien marrée, mais j'ai préféré le premiermais il est bien fait on est dans le truc !! bonne journée mistinguettebizzzzz étoilés lyonnais ^_^