Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Au secours pardon, de Frédéric Beigbeder

22 Juin 2009, 17:34pm

Publié par L

Présentation de l'éditeur :
Octave est de retour. L'ancien rédacteur publicitaire de 99 Francs porte désormais une chapka. Il erre dans Moscou, sous la neige et les dollars, à la recherche d'un visage parfait. Son nouveau métier ? " Talent scout ". C'est un job de rêve. Octave est payé par une agence de mannequins pour aborder les plus jolies filles du monde. " Messieurs, notre but est simple : que trois milliards de femmes aient envie de ressembler à la même. " Son problème sera de trouver laquelle. On pourrait croire que cette satire dénonce la tyrannie de la jeunesse et la dictature de la beauté. Ce n'est pas tout. Octave va à la rencontre de son Apocalypse : Lena, une adolescente de Saint-Pétersbourg, qu'il aimera pour la première et la dernière fois.
Au secours pardon raconte l'histoire d'un homme qui se croit libre comme la Russie, et qui va s'apercevoir que a liberté n'existe pas.


Mon avis : Beigbeder, en bon ex-communicant connait les rouages du marketing. 99 Francs s'est vendu comme des petits pains, alors tu reprends le même personnage, Octave, et si tu colles "la suite de 99F" sur la couv' tu peux alors être sûr que ça se vendra. Oui, mais ce n'est pas parce que ça se vend que c'est bien.
Autant 99 Francs est une petite merveille (bon, sauf pour la fin), bourrée de phrases pêchues très bien trouvées. Autant Au secours pardon est une daube finie. Un peu comme sa bouse de dernière minute, mais en ratée.
On s'ennuie à mourir. Le héros passe son temps à dire qu'il a le meilleur job du monde (trouver la plus belle fille de Russie - on est content pour lui), que notre monde est dicté par la beauté (nan, sans blague ?), blablabla... Et que je te pseudo-philosophe tout ça (et juste ça) durant les 3/4 du bouquin (une dizaine de pages ça va, mais quand tu dépasses le nombre 170 ça fait moins rire) et que pendant ce temps là l'histoire n'avance pas d'un yota. Le tout dans une ambiance à la russe hyper stéréotypée (on remarque que l'auteur s'est pour l'occasion bien documenté sur les cathédrales du pays... c'est cool *ironie*)...
A éviter d'urgence.

Commenter cet article

Cachou 22/06/2009 23:15

J'évite, j'évite, mais bon, j'avoue éviter l'auteur en général, j'ai un très gros préjugé négatif envers lui...Dans un autre rayon (total HS quoi), il y a une petite surprise pour toi sur mon blog...

Lulu 22/06/2009 23:23


99 Francs vaut quand même le coup d'oeil. J'ai beau avancé dans sa bibliographie, c'est le seul qui soit vraiment bien.

Olalala big surprise oui! Si je m'attendais à ça... X)