Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Anita Blake, t1 : Plaisirs Coupables (partie 1), de Laurell K. Hamilton, Stacie Ritchie et Brett Booth

15 Mars 2012, 13:53pm

Publié par Lulu

4185231106anita1bd.jpg

Présentation de l'éditeur :

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent « l’Exécutrice » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, c’est idiot de ne pas s’en servir.

Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là, je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

 

Mon avis : Ah, retrouvons la Anita du début, l'Exécutrice avec un grand "E" qui pensait qu'un bon vampire était en vampire mort (je simplifie).

Pouvoir mettre un visage sur nos héros est assez jubilatoire, surtout que le trait de Brett Booth se porte parfaitement au style et à l'ambiance du roman. Immersion totale donc dans le monde de la nuit, avec ses intrigues vampiriques, ses zombies et ses pingouins (bah oui). La part belle est faite à l'action et globalement tout s'enchaîne assez vite, au vu du format. Parfois même trop vite puisque certaines transitions sont plus qu'abruptes, et là avoir lu le livre se révèle juste indispensable.

Pour le reste mon seul regret est la grande ressemblance entre les différents personnages masculins que côtoie Anita (et dieux sait s'ils sont nombreux dans cette série) : ils sont tous jeunes, beaux, grands, ultra musclés et surtout au visage très similaire. Seules variantes : les cheveux ou le style de fringues. Du coup, si (comme la serveuse) vous aimez jouer à "attends, laisse-moi devinez qui tu peux bien être toi ? Hum...", à part Jean-Claude (reconnaissable ente mille avec ses cheveux d'ébène et ses manches froufroutantes) on finit bien souvent par lâcher l'affaire, regarder le nom dans les dialogues et se dire "Ah bon, tu n'es pas Jason ?! Zut, alors.". Ils se ressemblent tous. A voir quand apparaîtra Richard ou Nathael (et Jason bien sûr, hinhin).

A la fin du volume se trouve une nouvelle  intitulée "Espèce protégée", sur la législation récemment appliquée vampires (les vampires sont des personnes comme les autres, à la différence qu'ils sont morts). Néanmoins elle s'avère beaucoup trop courte pour pouvoir l'apprécier et comprendre son intérêt. Enfin, d'après ce que j'ai compris, l'histoire de Plaisirs Coupables se déroule sur 2 tomes en comics. En version US on en est actuellement à 7 tomes (3 romans adaptés) mais vu le rythme de publication de Milady, on a le temps de voir venir...

 

En bref, une version bien sympa de notre Exécutrice préférée. A voir si la suite confirmera cette impression.

 

 

Extraits (en englais) :

 

ablkvamg001page1jh7.jpganitacom.jpganitablake22.jpg871764ANITA_BLAKE_CIRCUS_2.jpg

Commenter cet article