Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Be bad !

16 Septembre 2010, 23:00pm

Publié par Lulu

Be-Bad--.jpgLes aventures sentimentalo-rocambolesques de Nick Twisp, un adolescent amoureux lancé sur les traces de la fille de ses rêves, qui s'invente un double pour la séduire...

 

 

Mon avis : Ne vous fiez SURTOUT pas à l'affiche et la bande annonce inadéquates. Vu comme ça Be Bad ! (dont le titre v.o. est "Youth in Revolt") s'annonce comme un genre de Very Bad Trip avec du Michael Cera dedans. Et bien point du tout.

J'aime bien Michael Cera. Il a une bouille tellement mignonne que ça donne envie de lui faire des misères, hin hin hin ! *sourire sadique* Bon, c'est sur qu'il a un peu toujours les mêmes rôles (et Be Bad ! ne fait pas exception à la règle), mais j'ai hâte de le voir dans Scott Pilgrim. Là ça devrait déménager ! Ah au fait, pour ceux qui ne le savait pas encore, Scott Pilgrim a été encore repoussé au 1er Décembre (là tu as le droit de pousser le "Nooooooooooooooon !!!!" de Luke, c'est plus qu'approprié). Et merde.

Mais revenons à Be Bad !. Comme je me fiais à la bande annonce et à l'affiche, je m'attendais à un film avec un scénario assez dingue, une action à 100/h et des vannes pourries mais drôles toutes les 3,5 secondes. Bubuuuuuuuuh ! En réalité, Be Bad ! est un film indépendant à l'ambiance douceâtre, limite vintage, mélant romance et personnages un peu dingues.

 

be-bad-1.jpgNick Twisp est un de ces mecs timides aux passe-temps peu communs pour son âge (aimant regarder du Fellini et écouter Sinatra sur des vinyls) se demandant s'il réussira à un jour avoir une copine. Niveau famille il n'est pas aidé. Vivant chez sa mère qui compte sur la pension de son fils pour vivre, elle enchaîne les amants bizarres (Zach Galifianakis ne peut être QUE bizarre, ahah). Le dernier en date, Jerry (Zach Galifianakis donc), suite à un problème de magouille avec des Marines, décide d'emmener tout la petite famille vivre dans un bungalow durant une semaine. Là Nick rencontre Sheeni, une jeune fille de son âge rêvant de quitter sa famille catholique ultra conservatrice pour vivre en France (pays dont elle est folle)(mais la France de Delon et Belmondo hein, du cliché sur pattes quoi). L'alchimie va prendre entre eux, seulement il y a plusieurs hic.

D'abord, une fois la semaine écoulée, Nick devra rentrer chez lui et donc quitter Sheeni. Puis, Sheeni a déjà un boy : Trent, soit "Ken" version IRL, qui en plus parle couramment français. Bref, Nick ne peut pas lutter. Sheeni et lui vont donc monter un plan pour rester ensemble, et la composante essentielle est la suivante : Nick doit devenir bad, superbad. A cela va apparaître François (prononcez "Frane-çoooooois") Dillinger, l'ater-égo téméraire (et français) de Nick.

 

be-bad-2.jpgCependant, François n'est là que ponctuellement pour faire évoluer la situation et bouger un peu les choses. Soit assez peu souvent en réalité. Même si j'aime beaucoup le petit cul de Michael Cera dans le petit jean blanc de François (grrrrrr), je n'ai pas toujours trouvé les apparitions de ce dernier si exceptionnelles. Hormis dans la chambre de Sheeni à l'internat, François est plus un Jiminy Cricket maléfique qu'une véritable double personnalité.

L'humour, très second degré (voire plus) et notamment dû au caractère cinglé de l'ensemble des personnages (oui ils ont tous un grain, c'est dingue, même si chez certains ça ce voit plus que d'autres), aide néanmoins à faire passer les quelques longueurs et dispersions pas forcément utiles au film.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance, un peu hors du temps et invraisemblable, qui nous coupe vraiment du quotidien et dans laquelle on se laisse aisément embarquer.

 

Au final, Be Bad ! est très (très) gentillet et mignon. Loin d'être "méchamment drôle", on aurait aimé plus de folies et d'excentricité. Il reste potable mais s'oublie du coup assez vite. À voir plutôt en dvd.

 

 

Note : film à voir en v.o., pour la façon dont Michael prononce "François" et pour le passage à l'internat qui nous vaut pas mal de répliques en français (avec leur accent trop mignon). ^^

Commenter cet article

Fanchon 19/09/2010 15:39



J'attendrai sa sortie en dvd alors !


J'espère que tu vas bien.


Biz



Lulu 19/09/2010 18:18



Ca va bien. Je reprends les cours demain, ahah. J'espère que tu vas bien également. :)


Bonne fin de week-end.



Elodie 18/09/2010 00:42



Je suis allé le voir uniquement parce que je connais un "vrai" François Dillinger, pour rire un peu quoi (ce que j'ai fait), mais j'irai pas jusqu'à acheter le DVD.


Par ailleurs, Vrai François prend très mal cette usurpation d'identité ! lol



Lulu 19/09/2010 02:14



Ahahahah!!! En effet, je le comprends. :D Mais bon, il a de la chance dans son malheur : Michael Cera n'est pas le plus moche mec qui soit. Ca aurait pu être pire, ahah!



Lily 17/09/2010 23:40



Bon et bien, je n'avais déjà pas beaucoup envie de le voir au ciné s'entend !


Ton avis me donne raison ^^


Je le regarderai en dvd à la maison ^^



Lulu 19/09/2010 18:20



Douillettement installé chez soit, je pense qu'il peut être très sympa. :)



Alicia 17/09/2010 15:28



J'ai hésité à prendre la carte illimité UGC mais je m'en suis dissuadée (j'ai regardé les sorties des prochains mois et seulement 3/4 films m'intéressent x), donc mon budget cinéma est assez
réduit, je ne pense pas aller voir celui ci :s



Lulu 19/09/2010 02:17



C'est vrai qu'on est dans une période creuse en ce moment, ce n'est pas le meilleur moment pour s'abonner. Mais ça ira mieux à partir de mi-octobre. Là il va commencer à y avoir les "films de fin
d'année" et ils vont rapidement tous commencer à sortir d'un coup. >_<



Neph 17/09/2010 12:21



Toutes les raisons que tu énonces me donnent encore plus envie de le voir ! Surtout, surtout, si tu ne l'as jamais vue, tu peux regarder la série Arrested Development, dans laquelle Michael Cera
a fait ses débuts : hilarante ! (elle n'existe qu'en VO ou vostfr, à ma connaissance)



Lulu 19/09/2010 02:18



J'ai vu quelques photos. Michael a une de ces têtes ! Ahahahahah!!!! Rien que de voir sa bouille je suis morte de rire.