Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Blanche-Neige et le chasseur

21 Juin 2012, 09:13am

Publié par Lulu

Blanche-Neige-et-le-chasseur-02.jpgDans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute.

 

 

Mon avis : Cette version de Blanche-Neige, on l'attendait. Autant celle avec Julia Roberts sortie un mois avant sentait le ridicule consommé, autant celle-ci promettait monts et merveilles. Une épopée sombre, magique et chevaleresque sur fond de méchante marâtre, voilà une façon intelligente d'adapter un conte qui à la base est loin d'être rose.

 

Globalement Blanche-Neige et le chasseur tient ses promesses. Il y a de l'action, de la magie, de jolis jeunes hommes (bon sauf le frère de Ravenne)(beurk) et une Blanche-Neige moins potiche que dans la version de Disney. L'ambiance est plus noire mais tout aussi féerique, et seule la scène au coeur de la forêt enchantée avec les nains frise parfois le ridicule (tout en étant un moooooooonstrueux plagiat de Princesse Mononoke).

Blanche-Neige-et-le-chasseur-05.jpgL'héroïne est véritablement la belle-mère, Ravenna, magnifiquement interprétée par Charlize Theron. Son outrageuse beauté mise à part, l'actrice souffle tout le monde, avec une justesse un charisme implacable. C'est elle qui tient le film. A côté notre Blanche-Neige fait vraiment pâle figure, moins combative et rebelle que le laissait supposée la bande-annonce (beaucoup moins Jeanne d'Arc en somme). Kristen Stewart s'en sort pas mal, mais son personnage manque vraiment de profondeur.

 

Les mecs ne sont également pas en reste : le (il est quoi d'ailleurs ? Il n'est pas prince, mais pas duc non plus. Futur duc ? Fils de duc ?) William est impressionnant (avec son arc) tant qu'il n'ouvre pas la bouche (sinon on le perd et ça devient gnignian) ; le chasseur s'avère beaucoup plus intéressant. Lui au moins il sert un peu à quelque chose. Pas toujours, mais c'est déjà ça.

Enfin, il y a bien sur les nains ! Ils n'apparaissaient pas dans la b-a, donc je croyais qu'on les avaient supprimés au passage. Et bien non, ahah ! Ils n'ont pas petits noms de Disney, tout en ressemblant d'avantage à des nains de contes (les vrais contes, ceux qui font peur aux enfants) et demeurant très drôles. Sur certains plans de marche dans la montagne, on se croyait presque dans le Seigneur des Anneaux...ou plutôt dans le futur Bilblo le hobbit, vu le nombre de nains.

 

En ce qui concerne l'histoire, ses seuls défauts sont de nombreuses longueurs et la scène de bataille qui met trois plombes à arriver. Je pensais que ça allait se fighter dans tous les coins à partir du milieu du film (au moins), mais non, ce n'est réservé que pour la fin en réalité. Néanmoins, tous les codes et moments clés associés au conte de Blanche-Neige sont présents.


Blanche-Neige-et-le-chasseur-04.jpgA part ça, les effets spéciaux sont très bons et j'ajouterai même un très bon point bonus aux costumes et décors qui sont absolument faaaaaabuleux. Le film beigne dans une ambiance moyenâgeuse hautement clichées (dans le bon sens pour une fois), hautement succulente, mêlant images des légendes arthuriennes, architecture néogothique ("gothique revival" serait plus juste), et surtout tableaux préraphaélites. Ok c'est quasiment que d'inspiration préraphaélites en fait ! (les préraphaélites sont tellement évidents, je suis étonnée de ne pas les avoir vu cités en référence pour ce film ou dans les critiques sur la toile) Et c'est trop beau ! Alalala ! *bave*

Enfin, parlons musique. Une très bonne musique, avec de bons thèmes accompagnés d'une très belle musique de générique de fin (elle est de Florence + The Machine, donc c'est normal).

 

 

En bref, un bon conte bien noir, grandement magique et divertissant. Une version pour grands à voir !

Commenter cet article

petite etoile sadique 22/06/2012 10:29


Tu as l'air df'avoir aimé.
Je suis repue de toutes les adaptations de Blanche Neige à prétention sérieuse et en ayant vu la BA je n'étais pas plus motivée.
Je pense que je vais attendre encore avant de me décider.
Je en sais pas pourquoi. Pas à cause des acteurs mais... Ce coté "z'avez vu je suis la méchante dooooonc j'ai forcément une couronne avec des piques"... Quelle originalitéééééééé -__-, etc.

Lulu 25/06/2012 19:23



C'était bien sympa, en effet. Il a des défauts, mais c'est globalement c'est pas mal.


C'est vrai qu'il y a plus original. Cependant, ses tenues sont vraiment superbes et pour une fois on a une méchante qui a de la profondeur (ce qui est assez rare pour les rôles
féminins)(hallelujah). Elle ne se réduit pas à un costume "effrayant", et ça j'ai bien aimé. :)



Chicky Poo 21/06/2012 23:06


Je te rejoins sur plusieurs points, mais très franchement, le film m'a perdue quand on a atteri dans l'espèce de forêt magique avec le cerfs aux bois aussi grands que des portes-manteaux...

Lulu 22/06/2012 09:39



Je pense qu'il fallait caser quelque part le fait qu'elle était l'amie de la forêt et des animaux. Mais leur idée à la Miyazaki est partie en sucette : a quoi ça sert qu'elle soit béni par le
cerf ? Quelles concéquences a la mort de ce dernier sur la forêt (une fois qu'il s'est éparpillé en des milliers de papillons) ?.. On en sait rien. Cette scène était franchement superflue à mon
humble avis. On en serait resté aux fées qu'on voit voler lors de la rencontre avec les nains, ça aurait suffit.



Sybille 21/06/2012 22:27


j'espère la voir bientôt cette autre version ! J'ai vu celle avec Julia Roberts, totalement différente !

Lulu 22/06/2012 09:40



Et que vaut cette dernière (que je n'ai pas vu) ? Ca vaut le coup d'y jeter un oeil en dvd ou pas ?