Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Hunger Games, Tome 3 : La révolte, de Suzanne Collins

3 Décembre 2011, 17:17pm

Publié par Lulu

hunger games 3Présentation de l'éditeur :

Contre toute attente, Katniss a survécu une seconde fois aux Hunger Games. Mais le Capitole crie vengeance. Katniss doit payer les humiliations qu'elle lui a fait subir. Et le président Snow a été très clair: Katniss n'est pas la seule à risquer sa vie. Sa famille, ses amis et tous les anciens habitants du district Douze sont visés par la colère sanglante du pouvoir. Pour sauver les siens, Katniss doit redevenir le geai moqueur, le symbole de la rébellion. Quel que soit le prix à payer.

 

 

Mon avis : Voici donc la fin de cette fameuse trilogie Hunger Games (si vous ne connaissez pas, c'est pas grave, dès le printemps prochain, avec l'adaptation du 1er volet au cinéma, vous n'entendrez plus parler que de ça). La serveuse avait lu le 2 il y a plusieurs mois donc elle pensait naïvement qu'on allait lui faire un petit check-up en début d'ouvrage (j'ai trop lu Anita Blake je crois). Nibe de nibe. Démerde toi cocotte. J'ai mis un moment pour recoller tous les morceaux car les premiers chapitres, se déroulants plusieurs semaines/mois après la fin du 2, sont plus que déroutants si on veut tout suivre. Comme l'héroïne, on nage dans un flou artistique étrange. Flou qu'on retrouvera vers la fin de ce 3 et qui m'a à nouveau saoulé, parce que j'y comprenait que dalle et je n'aime pas attendre deux chapitres avant de comprendre si ce que je lis c'est du fantasme pur sortant du cerveau abîmé de Katniss ou la réalité (étrange mais réelle). Bref.

Ce tome-ci change des précédents. Plus de jeux (l'auteure à été plus maligne que le schéma "1 tome = 1 jeu" auquel on pouvait s'attendre en lisant le 2 (durant lequel on s'écrait "QUOI, encore un jeu ?")), on se centre sur la rébellion des districts. C'est plus concret, plus stratégique. Et à la fois, j'ai trouvé ça moins passionnant que les autres tomes. A mesure que Katniss prenait conscience que la futilité de son rôle dans la révolte (héroïne malgré elle, seulement utile en tant que visage médiatique de la résistance) mon intérêt pour elle baissait de concert. Elle n'est qu'une marionnette, comme beaucoup des personnages des premiers volumes, sans qu'on insiste vraiment sur les nouvelles têtes pensantes. Du coup, on a plus grand monde auquel se raccrocher.

J'ai trouvé ce volume moins bien construit dans la manière de raconter ce plan de bataille géant. Pendant les 3/4 du livre on ne sait rien de ce qui se passe au Capitole : Snow est l'ennemi à abattre et cette cible flotte au loin comme une entité évanescente et assez floue (on ne sait rien de ce qui s'y passe au sein de la population par exemple, alors que les rebelles ont des espions sur place)(hormis la guerre médiatique le Capitole reste très abstrait). Quand les enjeux de chacun tombent enfin, on comprend ce qu'à voulu faire passer l'auteur, mais sur le moment ces cheminements m'ont paru un peu brouillon et l'ensemble assez disloqué. Même la toute fin, bien que cohérente en soi, ne me satisfait pas vraiment dans sa construction.

 

En bref, un dernier volet différent, un peu moins entrainant mais acceptable pour finir cette saga originale.

 

Tome 1, Hunger Games

Tome 2, L'Embrasement

Commenter cet article

Cachou 06/12/2011 10:30


Plutôt d'accord je dois dire.

Lulu 06/12/2011 18:10



Je me sens moins seule face à l'enthousiasme que j'ai observé autour de ce dernier tome du coup...