Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

La communauté du Sud, t.1 : Quand le danger rôde, de Charlaine Harris

13 Novembre 2009, 23:55pm

Publié par Lulu

Présentation de l'éditeur :
Moi, Sookie Stackhouse, j'ai un faible pour les vampires. Et à La Nouvelle-Orléans, ce n'est pas ça qui manque. Le mien a débarqué dans le bar où je travaille un samedi soir. Comme j'ai la faculté de lire dans les pensées d'autrui, j'ai vite compris qu'il avait de gros ennuis : des chasseurs de vampires lui tendaient un traquenard. Ni une ni deux; je lui ai sauvé la vie. C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de Bill Compton. Il est charmant, bien élevé (il faut dire qu'il a été vampirisé en 1870 et que les Confédérés étaient des gentlemen). Il n'en reste pas moins un amateur , d'hémoglobine, et parfois je ne sais pas s'il me rassure ou s'il me terrorise. Surtout depuis cette vague de crimes en ville... Suis-je inconsciente ? On me dit qu'il n'y a pas d'avenir entre nous, mais moi je sens que notre équipe de choc va faire des étincelles.


Mon avis : Ayant fait le plein de quelques ouvrages bit-litesque (j'aime inventer des termes), je me suis soudainement aperçue que j'avais coooooomplétement zappé de faire la critique du premier tome de La communauté du Sud. C'est quand même le livre qui inspiré True Blood quoi !
J'aurais adoré lire les livres avant de voir la série tv. Cependant, tout comme Anita Blake il y a moins d'un an (mon dieu que le temps passe vite), la saga n'était plus éditée, en rupture totale et complète. Impossible de trouver le moindre bouquin, même d'occas' (c'est pourtant pas faute d'avoir cherché mais bon à Lyon aussi faut dire...). Rien que pour ça, vive les adaptations en séries, moi je dis. Mais revenons au livre.
Ce tome 1 est très facile à lire, on rentre dedans comme du beurre. Tout l'univers créé est très cohérent, même pour quelqu'un qui n'y connaît rien aux vampires et à leur monde obscur. Car Sookie est assez néophyte en la matière à la base.
En revanche, si on arrive à s'y plonger avec facilité, on en sort également avec la même aisance. J'ai trouvé l'ensemble finalement assez fade par rapport à la série. Je ne doute pas une seconde qu'Alan Ball à fait un boulot incroyable avec cette histoire. C'est pourquoi je mentionnais plus haut mon regret de n'avoir lu les livres avant. Le livre se centre plus sur Sookie et Bill. Pas de problèmes me direz-vous, comme ça on a plus de détails, huhuhu. Oui mais ce qui était intéressant dans la série c'est justement tous ces personnages secondaires, qui sont parfois plus si secondaires que ça, et donne vraiment corps à cet univers.
Les choses qui ne changent pas ce sont Sookie, Bill et tout le trash qu'on connaissait déjà à la série. Sookie est un personnage un peu beaucoup hors-normes dans le petit monde de la bit-lit. Elle est serveuse, elle est blonde, correspond aux stéréotypes engendrés par les deux caractéristiques précédentes, et n'a aucune prétention de prouver le contraire. Elle le sait, s'en moque et se moque beaucoup elle-même. Ce qu'on perçoit d'ailleurs assez peu (ou alors trop peu) dans la série : toute l'auto dérision dont Sookie est capable, elle est très drôle.
Bill lui est fidèle à lui même. Il ne sert à rien. Oui bon d'accord, j'avoue avoir été la première à baver lors des parties de jambes en l'air (qui auraient pu être plus détaillées que ça quand même)(mais chuuuut, ne le répéter pas à ma maman, elle croit que je lis "Martine aux sports d'hiver" le soir avant de dormir). Néanmoins, ici ou dans la série, il reste vide et muet à souhait. Vu qu'on n'est pas dans sa tête (le narrateur à la première personne étant Sookie, et pas de bol, elle ne peux justement pas lire dans son esprit, c'est con dis donc) et qu'il est bavard comme une tombe (oui j'avoue, elle était facile celle-la), on a l'impression qu'il passe de "j'aperçois une serveuse blonde dans un bar" à "Je t'aime Sookie, tu es l'amour de ma vie", sans passer par la case départ et toucher 20 patates. Alalala. *soupir*
Heureusement, il y a Findus Eric. Hihihi. Mais ça c'est dans les prochains tomes...

Note : le tome 1 correspond à la saison 1 de la série.

La communauté du Sud, t 2 : Dispartion à Dallas

Commenter cet article

Luna 02/04/2011 10:01



J'aime "quand le danger rôde" et encore plus le tome qui le suit. Je viens tout juste de faire l'acquisition des tome 3&4 mais je n'ai pas encore pu les découvrir...


J'aime les personnages charismatiques, limite "banal' dans la vraie vie et c'est ce qui donne cette saveur particulière à l'histoire !


Bon, j'aurais aimé moins de sexe et plus d'action...


 


Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur ce livre !


 


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



Lulu 04/04/2011 21:45



Moi aussi, plus d'action ! Ahahah. :D



Cachou 17/11/2009 22:28


J'ai essayé récemment ce livre, mais je l'ai justement trouvé fade, j'ai abandonné après une trentaine de pages. Je recommencerai peut-être une autre fois, mais difficile de faire le poids face à
la série (par contre, faudrait que je retente la saison 2, je n'ai pas plus accroché que ça aux deux premiers épisodes et je l'ai un peu laissée de côté... Le reste vaut la peine?)


Lulu 17/11/2009 22:35


Oui oui ! Elle met du temps à démarrer (tout les moments avec Jason dans son camp sectaire au début, c'est bien barbant car on ne voit pas où ça nous mène à première vu), mais au final elle vaut le
coup.


Batman 16/11/2009 21:28


ah foui je veux bien que tu me le passes :D ! Tu sais que tu es gentille toi!! J'annonce : LA SERVEUSE EST UNE FILLE TRES SYMPA QUI PRETE SES LIVRES !


Lulu 16/11/2009 21:52


Oki doki, je te le mets de côté. :D

X3


Pando 16/11/2009 15:46


La série a un côté nettement plus trash que les bouquins mais j'avoue, j'aime beaucoup les bouquins également - que je lis en anglais, et j'attends donc avec impatience la sortie du 9 en paperback
^^
Et copine de moi pour Billou qui sert à rien, Eric powaaaaaa !!!!


Lulu 16/11/2009 21:56


Yeah, Eric !!! (ah je ne suis pas la seule à penser ça, ça fait plaisir ^^)


Axl 15/11/2009 13:49


J'ai lu les bouquins bien avant de voir la série et le décalage entre les deux ne me gêne pas. C'est sans doute du au fait que les deux histoires sont cohérentes ... mis je reconnais volontiers que
la série a une autre gueule, fichtrement interessante.