Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

La communauté du Sud, t 2 : Dispartion à Dallas, de Charlaine Harris

13 Août 2010, 23:55pm

Publié par Lulu

Disparition à DallasPrésentation de l'éditeur :

C'est encore moi, Sookie. Pour vous servir Chez Merlotte. Les amours vont bien, merci. Bill est toujours aussi beau et carnassier, mais il ne boit que mon sang, j'y veille !

Ici, à Bon Temps, les humains et les autres cohabitent pacifiquement. Enfin, presque, car, l'autre soir, on a retrouvé un macchabée sur le parking du bar. C'était ce pauvre Lafayette, notre cuistot. Peu de temps après, j'ai été attaquée par une ménade, une prêtresse du dieu Bacchus. Elle a tenté de m'empoisonner de sa morsure létale. Heureusement, j'ai été sauvée par des membres de la communauté vampire. En échange, ils m'ont demandé de me rendre à Dallas pour enquêter sur la disparition d'un des leurs, un type haut placé, étant donné que j'ai des dons de télépathie. Eh bien, je vous le donne dans le mille, ça a commencé par une tentative d'enlèvement ! Et je ne vous parle pas des loups-garous...

 

 

Mon avis : Le premier tome était moyen, mais étant très fan de la série, je décidais cependant de donner une autre chance à miss Stackhouse.

C'est à partir de ce tome qu'on se rend vraiment compte des différences et des libertés prises entre le roman et l'adaptation tv. (attention : possibles spoilers !) Ici, dès le début Lafayette est retrouvé mort par Andy Bellefleur et Sookie n'en a pas grand chose à fiche (ce n'était que le cuistot  après tout, un collègue de boulot, sans plus). La ménade, personnage central de la deuxième saison de la série est ici grande figurante, limite oubliée, n'intervenant qu'au début pour dire "wouhou j'existe!" et à la fin pour hypnotiser trois pecno. Wouah. Bien loin de l'orgie hallucinante d'Alan Ball. Jason n'intègre pas la Confrérie du Soleil dans le roman et Godefroy n'est pas le créateur d'Eric, voulant juste en finir avec sa vie vampirique et ce avec autant de charisme qu'une bouteille d'alcool vide (il est pourtant tellement classe à l'écran !)(quel dommage qu'il soit mort d'ailleurs). Tara n'existant pas dans le roman, ça nous laisse une Sookie très seule en fin de compte. Les seuls personnages interagissants avec elle étant Bill (qu'on zappe direct, ayant autant d'utilité tangible qu'un produit de téléachat) et Eric (ah Eric...*soupir et sourire banane*).

 

Le seul passage vraiment sympa de ce livre est résolument celui de la soirée-partouse (ne vous faites pas des idées, elle n'aura au final de "partouse" que le nom) où Sookie et Eric sont invités. Et plus particulièrement la tenue d'Eric pour cette dite soirée. Je ne vous dit pas comme j'aurais aaaaaaaaadoré voir Alexander Skarsgård (l'acteur jouant Eric)(élu cinq fois "homme le plus sexy de Suède", s'il vous plait) en débardeur rose fluo, caleçon Lycra rose fushia-bleu turquoise et collant assorti qui ne laisse pas grand chose à l'imagination ! Mama miaaaaaaaaaaaaaa !!!! Pas que ce soit du meilleur goût mais ça aurait vachement voulu le détour. Huhuhu !


Pour le reste, il ne se passe franchement pas grand chose. Et honnêtement, ici Sookie m'a plus que tapé sur le système. Autant dans le premier tome j'arrivais à la trouver drôle, autant là je ne pouvais plus la supporter. Qu'est-ce qu'elle est pénible à sortir toutes les 5 minutes "J'y peux rien, j'ai été élevé comme ça". Mademoiselle s'énerve et se prend à jurer. Oui mais elle a été élevée comme ça. Mademoiselle est pudibonde sur les bords. Oui mais elle a été élevée comme ça. J'avais envie de lui répondre "Oh mais t'as pas fini ?! Assume un peu tes actes et pense par toi même pour une fois, ça nous changera !". Scrogneugneu !


En bref, un tome bien bien creux quand on connait le frorilège d'intrigues (et sous-intrigues) offert par la série. Dans ce tome Sookie devient aussi utile que Bill (c'est dire si ça vole haut) et le seul intérêt réside en son rapprochement avec Eric. Point hélas pas suffisant pour me convaincre de lire la suite. Je préfère suivre la version d'Alan Ball.

 


La communauté du Sud, t.1 : Quand le danger rôde.

Commenter cet article

The Bursar 17/08/2010 07:26



Tu as réussi à aller plus loin que moi, chapeau. J'ai abandonné dès le 1, face à Bill-le-sex-toy(oui, c'est la seule utilité que j'ai réussi à lui trouver dans le roman...). je vois que je n'ai
rien manqué en abandonnant mais comme Fanscesca, ça m'a coupé l'envie de voir la série, car je ne pense pas pouvoir supporté Sookie.



Lulu 17/08/2010 21:45

Je te retourne le chapeau, car tu as réussit à trouver une utilité à Bill, ce qui n'est pas la chose la plus aisée qui soit. X) (mais c'est vrai,à part être une bête de sex pour la blonde,plus potiche tu meurs)(enfin,façon de parler vu le personnage en question ahah!)

Fanchon 15/08/2010 12:34



Coucou !


J'hésitais à lire ce bouquin ayant beaucoup apprécié la série mais je vais peut être éviter déjà que parfois Soki me gonfle dans la série alors dans le livre cela doit être pire... ^^


Biz et bon weekend.



Sybille 14/08/2010 17:42



Moi, j'aime beaucoup la série littéraire, mais je ne supporte pas la série télévisée ! Je pense que ça dépend aussi de l'ordre dans lequel on s'intéresse à la série ! mais je suis d'accord avec
toi, j'aurais aussi aimé voir Eric dans sa tenue flashy ^^



Lulu 14/08/2010 19:08



Je pense également que le support qu'on a connu en premier compte pour beaucoup dans l'appréciation de l'autre. :)



Elodie 14/08/2010 14:00



Heureusement que la série s'inspire librement des livres, ça aurait été d'un ennui mortel de regarder ses petites histoires sans enjeu...


Mais j'ai quand même lu les 8 premiers !! Et pour ça je mérite une médaille, ...ou un internement, pas sûre. A la base ce sont des "romans d'amour", si tu veux te faire des petites "émotions"
lis-les (4 et 5 sont pas mal).


La saison 2 n'avait rien à voir avec le livre, beaucoup plus de mutilations, sang, meurtres, suspens et orgies, un super coupe-faim ! lol



Lulu 14/08/2010 18:48



Wouah, les 8 premiers?! *0* La médaille, la médialle !!! Je demanderai à une amie qui les a de me préter éventuelement les 4 et 5 alors. Je ne compte plus dépenser des sous pour ça, même si les
couvertures sont très belles, ahah. Il se passe quoi dans les 4 et 5 (curieuse je suis) ? Sookie largue Bill nan ? :D


La saison 2 est tellement mieux (du gore, youpi !). Mais je suis d'accord, il ne faut pas manger devant, ahahah!



Francesca 14/08/2010 11:04



Ah tu comprends maintenant mon antipathie pour Sookie la cruche et mon incapacaité à continuer de lire ni même de regarder la série (et pourtant, on m'a dit que la série était mieux, mais je n'y
arrive pas...)



Lulu 14/08/2010 18:44



La série est vraiment mieux! Et l'avantage c'est que, même si Sookie est parfois aussi utile que dans le bouquin (-_-), vu qu'il y a plein d'autres personnages secondaires très intéressants,
l'histoire n'est pas toujours centrée que sur Sookie/Bill H24, donc du coup, ça passe. Et ça c'est bien.