Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

La Princesse de Montpensier

30 Novembre 2010, 15:20pm

Publié par Lulu

La-Princesse-de-Montpensier.jpg1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage…

Depuis son plus jeune âge, Marie de Mézières aime Henri, Duc de Guise. Elle est contrainte par son père d’épouser le Prince de Montpensier. Son mari, appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants, la laisse en compagnie de son précepteur, le Comte de Chabannes, loin du monde, au château de Champigny.

Elle tente en vain d’y oublier sa passion pour Guise, mais devient malgré elle l’enjeu de passions rivales et violentes auxquelles vient aussi se mêler le Duc d’Anjou, futur Henri III.

 

 

Mon avis : Si on devait transposer cette histoire sur un autre support, la serveuse dirait que Marie de Montpensier ferait une superbe héroïne de shôjo (manga donc). Dans le sens où dans un scénario type, on retrouvera pareillement une jeune fille loin d'être vilaine mais ingénue comme pas deux, qui va se voir offrir les faveurs de tous les plus beaux mecs des environs alors qu'elle n'a (presque) rien demandé à personne. Ici, seul dérogement à la règle, on n'aura cependant pas droit à l'ex/concurrente jalouse et hargneuse qui voudra lui mettre des batons dans les roues. On est dans un film historique français, pas un épisode de High School Musical quand même (ahahaha).

Bref. Ça fait presque plaisir de voir un film sans budget de fou (j'entends par là ceux alloués à des Harry Potter, Narnia, et autres films de Disney en costumes) et donc sans la déferlante d'effets spéciaux qui va toujours de paire. Ici les combats à l'épée ont des vrais sons de combats à l'épée (oui oui), les cheveux tombent avant même d'être touchés et les morts respirent encore. Du vrai cinéma français je vous dis (je suis méchante, je sais. Hinhinhin).

 

Au niveau de l'histoire, elle est intéressante au niveau de sa valeur historique, pour les us et coutumes de l'époque (on retiendra notamment la nuit de noces d'un voyeurisme plus grand encore que celui qu'on a pu voir à la cour de Louis XVI dans le Marie-Antoinette de Sofia Coppola). Et puis, voir des grands acteurs français en collants est toujours assez fun en soit pour être souligné (hinhinhin).

Malheureusement le scénario souffre d'un bon nombre de longueurs qui font retomber les quelques scènes trépidantes comme un soufflé, nous laissant indubitablement sur notre fin à de (trop) nombreuses reprises. Je pense notamment au Prince de Montpensier, joué par un Grégoire Leprince-Ringuet débitant son texte comme un dépressif au bord du suicide. Il est mou du début à la fin et je ne compte plus le nombre de fois où j'aurais bien voulu qu'il se secoue un peu, agissant en homme au lieu de se planquer derrière la porte de la chambre de sa femme.

Cette dernière d'ailleurs, est interprétée par une Mélanie Thierry très jolie, mais pas duuuuu tout à l'aise avec le phrasé d'autrefois, hachant ses phrases récitées par coeur.

Si il a bien un acteur qui se détache et brille dans tout ce casting, c'est bien Lambert Wilson. Lui, de toute façon, il est parfait dans quelque rôle que ce soit. C'est vraiment lui le héros, éclipsant tout le monde par son naturel et son aisance. Gaspard Ulliel (Henri de Guise) est bon sans briller plus que ça, se faisant limite voler la vedette par un Raphaël Personnaz en Duc d'Anjou stratège et charmeur à souhait (il a un ravissant sourire espiègle ce garçon, hihi).

 

En bref, un film qui se regarde, dont les costumes et certains acteurs ravissent nos petits yeux, mais film un peu fade par endroits et dans lequel j'ai eu quand même du mal à rentrer. Il passera je pense très bien à la télé.

Commenter cet article

Chinchilla 08/12/2010 13:25



J'étais déçue de l'avoir loupé mais finalement, je me dis que je le verrai à l'occasion à la télé. LEs français semblent moins doués que leurs voisins grands britons quand ils s'agit de films en
costumes ^^



Lulu 09/12/2010 19:27



Les anglais sont les meilleurs pour les films en costumes ! X3



Sybille 02/12/2010 22:57



Si j'avais eu le temps, je serais allé le voir mais ce n'est pas le genre de film que je suis triste de louper donc, je me rattraperais sur le DVD



Lulu 05/12/2010 11:43



Il se verra aussi très bien en dvd je pense. ^^



Ori 01/12/2010 21:06



Hé hé pas touche au Duc D'anjou, je l'ai réservé!



Lulu 05/12/2010 11:43



XD



Lily 01/12/2010 12:15



MDR j'ai adooré le " Ici les combats à l'épée ont des vrais sons de combats à l'épée (oui
oui), les cheveux tombent avant même d'être touchés et les morts respirent encore. Du vrai cinéma français je vous dis (je suis méchante, je sais.
Hinhinhin)."


Un bon film français donc ! :D Je passe pour ma part :)



Lulu 01/12/2010 18:58



C'est d'ailleurs assez amusant de relever toutes les petites "erreurs" du film au fur et à mesure qu'on les voit ("ah là il a fait se coucher son cheval trop tôt" "ah, la princesse ne monte pas
en amazone ici, c'est pas bien!"...). On peut en trouver un bon paquet. C'est aussi ça le charme de nos films français. Hihihi. ^^



Anne 01/12/2010 09:25



"Gaspard Ulliel (Henri de Guise) est bon sans briller plus que ça, se faisant limite voler la vedette par un Raphaël
Personnaz en Duc d'Anjou stratège et charmeur
à souhait (il a un ravissant sourire espiègle ce garçon, hihi)."


Et pourquoi "limite" ? :) je trouve que Personnaz vole la vedette à tout le monde, y compris à Wilson dont le rôle et l'interprétation ne m'ont pas touchée une seconde. Mais bon avis perso. :)



Lulu 01/12/2010 19:01



Tu as raison. Et je suis toute à fait d'accord, Personnaz brille de milles feux. ^^ Mais les autres acteurs en prennent déjà tellement pour leur grade dans ma critique, que je me suis dit que si
je rajoutais une couche supplémentaire sur Ulliel, on allait vraiment finir par me lancer des tomates, ahahah. :D