Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Micmacs à tire-larigot

12 Décembre 2009, 23:55pm

Publié par Lulu

Une mine qui explose au coeur du désert marocain et, des années plus tard, une balle perdue qui vient se loger dans son cerveau... Bazil n'a pas beaucoup de chance avec les armes. La première l'a rendu orphelin, la deuxième peut le faire mourir subitement à tout instant. A sa sortie de l'hôpital, Bazil se retrouve à la rue. Par chance, ce doux rêveur, à l'inspiration débordante, est recueilli par une bande de truculents chiffonniers aux aspirations et aux talents aussi divers qu'inattendus, vivant dans une véritable caverne d'Ali-Baba : Remington, Calculette, Fracasse, Placard, la Môme Caoutchouc, Petit Pierre et Tambouille. Un jour, en passant devant deux bâtiments imposants, Bazil reconnaît le sigle des deux fabricants d'armes qui ont causé ses malheurs. Aidé par sa bande d'hurluberlus, il décide de se venger. Seuls contre tous, petits malins contre grands industriels cyniques, nos chiffonniers rejouent, avec une imagination et une fantaisie dignes de Bibi Fricotin et de Buster Keaton, le combat de David et Goliath...


Mon avis : Un nouveau film Jean-Pierre Jeunet est toujours un petit évènement en soi. Cependant, j'avais lu de nombreuses critiques mitigés avant d'aller voir ce film, et  après coup je ne peux que leurs donner raison.
On y retrouve tout ce qui fait le charme du réalisateur : du sépia, toujours du sépia (un peu trop de sépia), des objets vieillots, des personnages étranges mais attachants dans des situations pas possibles, le tout englober d'humour et de poésie. De ce côté là, du très attendu mais qui fait plaisir. L'antre semi-souterraine de notre bande de joyeux lurons est absolument incroyable, tous les petits détails du décors sont hallucinants. Les différentes mises en abîmes qui ponctuent le film sont également très sympas. Et les acteurs très bons (pour une fois que c'est dans un film français, il faut le dire ^^).
Néanmoins, la magie n'opère pas tant que ça. On ressort de la salle content, mais sans plus. Les dictons sortis pas Omar Sy sont amusants, mais on ne se tient pas le bide non plus. De plus, certaines scènes sont un peu superflus, comme les nombreuses où l'on voit la contorsionniste faire des mouvements improbables, alors qu'il suffirait qu'elle se penche comme tout le monde pour arriver à ses fins (Ok, on a compris qu'elle était souple, pas besoin de rentabiliser sa présence à l'écran à ce point).
Une recette qui marche, avec de bons ingrédients, se regarde avec plaisir mais ne transcende pas.

Commenter cet article

Cachou 14/12/2009 19:01


Je dois dire que les dictons, proverbes et cie m'ont un peu (trop) courus sur le haricot (^-^)... Il ne me reste plus rien du tout de ce film maintenant.