Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Mort d'un sombre seigneur, de Laurell K. Hamilton

29 Janvier 2010, 16:40pm

Publié par Lulu

mort d'un sombre seigneurPrésentation de l'éditeur :
Dans un monde où la sorcellerie est redoutée plus que tout, une jeune fille découvre qu'elle a d'étranges pouvoirs magiques. Mais peut-elle se fier à son propre don alors que tout est corrompu ?

Mon avis : Avant toutes choses il faut savoir que : bien qu'il s'agisse de Laurell K. Hamilton, et que dans votre esprit ça fait «*tilt* Anita Blake!!! » (comment ça non ?), ce livre qui n'a absolument RIEN à voir avec l'Exécutrice. En effet, La mort d'un sombre seigneur est son premier ouvrage et il traite de Fantasy (et ce n'est pas kif-kif bourricot avec la Bit-lit).
En faisant quelques recherches pour cet article j'ai découvert qu'il faisait partie du cycle de fantasy Ravenloft. Cycle servant de décor de campagne pour le jeu de rôle Donjons & Dragons. Et là, la serveuse se dit « Haaaaaaaaan ! Tout s'explique. Voilà pourquoi je n'ai pas compris une bonne partie du bouquin ! ». L'éditeur aurait pu le signaler quelque part. N'étant pas médium, me mettre juste les deux mots "Ravenloft - L'Alliance" en sous-titre ne m'éclaire pas, loin de là.

Le début du roman est donc très obscur pour les néophytes puisque le premier chapitre se concentre sur un personnage anxieux qui nous demeure inconnu. Au détour d'un paragraphe on arrive à savoir son nom, Calum Maîtrechant, mais pour essayer de comprendre le pourquoi de ses tourments, c'est dur. Le plus étrange est que ce Calum disparaît totalement au chapitre suivant (et ne reviendra pas avant la toute fin) pour laisser place à un groupe de guerriers. Eux se connaissent manifestement. Mais toi (lecteur) non.
Bref, ce manque de références mise à part, l'action met longtemps à se mettre en place. Cela ne devient intéressant que vers le milieu du livre, lorsque notre petit groupe arrive dans le village infesté de zombies. Là au moins il se passe quelque chose. Cependant, une fois la tension de la course poursuite "attrapes-moi si tu peux" dans les rues sombres de la ville retombe, on s'embête à nouveau. La fin est aussi mystérieuse que le début. On peut même dire que ce n'est pas vraiment une fin, puisqu'on n'arrive pas à comprendre qui est vraiment mort ou pas. Et cela dit en passant, le pourquoi du titre reste lui aussi une énigme.
En résumé, à part pour les méga aficionados de l'auteure, ce livre est vraiment dispensable.

Note : pour ceux qui seraient passés à côté de l'info, Laurell K. Hamilton sera présente au prochain Salon du Livre à Paris.

Commenter cet article

Francesca 01/02/2010 15:25


Ben le problème, ,c'est que ce livre fait partie de toute une série, c'es tpour ça qu'on ne comprend ni le début, ni la fin... Et Milady n'a rrédité que cleui là pour attirer les fans de Laurell K
Hamilton. C'est dommage, j'aurai bien voulu connaitre l'ensemble de la série même si je ne suis pas une fan de fantasy.


Lulu 01/02/2010 15:39


Pffff c'est malin. J'aime pas me retrouver con devant un livre à cause de ce genre de choix marketing. -_-"


trillian 01/02/2010 11:35


En parlant du salon du livre, tu n'aurais pas un lien pour savoir en détails tous les auteurs qui y seront??


Lulu 01/02/2010 11:45


Il y a une liste là : http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/2010/01/21/les-90-auteurs-invites-du-salon-du-livre-2010-134932
. Mais ce n'est qu'une partie je pense. Peut être qu'il y aura plus de détails dans les jours à venir.