Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Recherche un homme, un vrai, de Carrie Alexander, Susan Donovan, Pamela Britton et Lora Leigh

29 Mars 2012, 18:49pm

Publié par Lulu

Recherche-un-homme--un-vrai.jpgPrésentation de l'éditeur :

Étoile d'un jour
Le grand brun du chantier de travaux publics ! Chaque jour en se rendant au travail, Estrella fantasme sur sa musculature de rêve. Enfin, elle ose l'aborder...

Sex therapy
Traumatisée, Bree revient dans sa ville natale, vers le seul homme en qui elle ait désormais confiance : Trent, qu'elle a quitté il y a dix ans.

Action Man
Scénariste, Winifred a quatre semaines pour écrire le script d'un film. Réfugiée dans un chalet, elle va trouver l'inspiration auprès d'un beau militaire...

Le repos du guerrier
Raven a toujours été amoureuse de Reno. Mais est-ce bien raisonnable d'envisager une relation avec un militaire de carrière ? Reno, quant à lui, est bien décidé à l'épouser !

 

 

Mon avis : Lecture légère avec ce recueil de nouvelles dont le titre est un peu trompeur. "Recherche un fantasme sur pattes, un vrai" aurait été plus juste, même si les gens du marketing penseront que c'est quand même beaucoup moins vendeur (et ils n'auront pas tout à fait tord).

Je dois dire que même si les fins d'histoires sont de toutes façons courues d'avance (tout le monde sait qu'on lit ce type de littérature pour leur côté innovant et avant-gardiste, c'est bien connu), les situations ou personnages ne sont pas qu'un alignement bien soigné de stéréotypes ambulants transpirants le vide et l'insipide (et/ou le dégradant, si on adhère un tant soit peu à la cause féministe). Et en particulier pour la gente masculine, dont la tendance majeure est un ensemble d'armoires à glace qui ne savent aligner que 5 mots : "Femme, tu es à moi !" sur un accent bourrin. Ici (le dernier play-boy mis à part peut être)(je ne l'ai pas aimé donc ça ne joue pas en sa faveur), les mecs ne sont pas que des hommes-objets qui ne pensent qu'avec leur... seul neurone. Ça fait plaisir. De même, certaines nanas ne sont pas des filles naïves au passé sentimental lourd qui veulent tourner la page, en se jetant sur le premier éphèbe torse nu et ruisselant de sueur qui passe . Du coup, ces nouvelles très courtes sont divertissantes sans être rasoir, tout en se suffisant largement à elles mêmes. Objectif atteint.

 

En bref, un ensemble bien sympa qui se lit tout seul.

Commenter cet article

Emmanuelle 08/04/2012 17:21


Oui, on devrait pouvoir se faire porter pâle pour ça... c'est quand même mieux qu'une gastro !

Lulu 13/04/2012 23:39



Tout à fait. :D



Emma 06/04/2012 14:18


ça y est, je l'ai quasiment fini ! J'ai dû m'arrêter en pleine scène cochonne pour aller au boulot, c'est inhumain !

Lulu 08/04/2012 16:33



Ahahah! En effet, ça devrait être interdit ("NON ! Je ne peux pas aller travailler là, impossible, il vient tout juste de se déshabiller").



Emma 30/03/2012 10:22


Bon bah je vais être obligée de me l'acheter, j'ai fini la série des pompiers, de Jo Davis, et la série des SBC fighters, de Lori Foster... et je vais bientôt être en manque !

Lulu 30/03/2012 12:31



Ah bah voilà, parfait ! Par contre le livre n'est pas un pavé et se lit très vite, donc il te faudra trouver autre chose pour suivre après. ;)