Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Robin des Bois

16 Mai 2010, 18:15pm

Publié par Lulu

Robin-des-Bois.jpgÀ l’aube du treizième siècle, Robin Longstride, humble archer au service de la Couronne d’Angleterre, assiste, en Normandie, à la mort de son monarque, Richard Coeur de Lion, tout juste rentré de la Troisième Croisade et venu défendre son royaume contre les Français. De retour en Angleterre et alors que le prince Jean, frère cadet de Richard et aussi inepte à gouverner qu’obnubilé par son enrichissement personnel, prend possession du trône, Robin se rend à Nottingham où il découvre l’étendue de la corruption qui ronge son pays. Il se heurte au despotique shérif du comté, mais trouve une alliée et une amante en la personne de la belle et impétueuse Lady Marianne, qui avait quelques raisons de douter des motifs et de l’identité de ce croisé venu des bois.


Mon avis : La bande-annonce est très bien foutue et j'avais très envie de revoir Russell Crowe dans un film à costumes. Quand on regarde cette dite bande-annonce on se dit tout d'abord que le réalisateur est un idiot pour avoir confondu Longstride et Loxley pour le nom de Robin (on comprend pourquoi dans le film, heureusement). Néanmoins, on nous annonce une belle rébellion contre un roi Jean qui s'annonce coriace, donc on se dit que ça peut compenser. Erreur. Grosse erreur.

La bande annonce est une grosse menteuse. Vous voulez une rébellion, il n'y en a pas (ou en tout cas, pas celle promise). Le moment où le roi Jean fait hors-la-loi Robin, qui était censé être le point d'orgue du film, le début de scènes de courses-poursuites et actions palpitantes, n'en n'est rien. On attend cette scène, on l'attend, on l'attend... et quand enfin elle arrive, quelques secondes après, hop, générique de fin avec "et c'est là que la légende de Robin des Bois commence". Et là tu lances un gros "WTFFFF !". Je me sens roulée.


Bon, d'un côté je suis contente que l'histoire change des habituelles adaptations de ce héros, nous montrant "l'avant Robin des Bois". Un nouvelle part de l'histoire est dévoilée et on comprend mieux comment tout cela a commencé, comment a-t-il rencontré ses compagnons d'armes, Marianne... C'est très intéressant. Je ne dis pas le contraire. Cependant, si Robin n'est PAS encore "Robin des Bois", POURQUOI appeler ce film "Robin des Bois" ? Il y a mensongerie sur la marchandise, exactement comme pour Alice au Pays des Merveilles.

 

Sinon, le film en lui même est trèèèèèèèèès long a démarrer. En fait nan, il ne démarre pas du tout. Les scènes se suivent et tu te dis, bon, la rébellion  elle arrive quand là ? Parce que la phrase «Dressez-vous sans relâche, jusqu'à ce que les moutons deviennent des lions» est très belle, mais en réalité elle ne sert à rien (enfin, vraiment pas grand chose). Ce n'est pas elle qui va mettre le feu aux poudres. Dans ce film, Robin est un mec perspicace et qui sait faire fonctionner sa tête mais pas un rebelle (sauf si pour vous ça correspond juste à voler du grain au clergé. Wouah).


robin1.jpgLa grand scène de bataille est impressionnante, et vaut vraiment le coup d'être vu sur grand écran (comme celles des différentes chevauchées dans la lande anglaise d'ailleurs) (la suite de cet article contient des spoilers !), seulement, j'avais vraiment l'impression de me retrouver devant un "débarquement en Normandie bis sur les côtes anglaises au 12ème siècle". Genre on va me faire croire qu'au Moyen-Age les bateaux français ressemblaient à des tanks et que les mecs présents sur ces dits bateaux, après avoir traversé la Manche à la rame en cotte de maille (toujours prêt !), avaient encore la force de soulever leur épée ? Mais bien sûr...

Cependant, ce qui m'a peut être le plus halluciné dans cette scène (hors le coup du "j'arrive à porter ma dulcinée en cotte de maille, je suis trop fort") est sans doute l'arrivée de Marianne sur la plage. Ok, je suis très contente qu'on nous en ai fait une héroïne forte et courageuse, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds par la gente masculine (à la limite de ce que lui permettait son sexe à cette époque, bien sûr). Mais la voir débarquer sur le champ de bataille avec 15 gamins sur des poneys ?! T'as envie de lui dire "Oh mais rentre chez toi ! T'as envie de montrer à ton mec que t'en a dans le pantalon, soit, mais laisse les gamins à l'abri, nom de Zeus !". Ils se plaignent durant tout le film que les hommes sont tous partis en croisades et les bambins un peu débrouillards qui restent on les envoie se faire tuer par les français. Logique *ironie inside*.

D'ailleurs ces orphelins ne servent un peu à rien dans l'histoire. Je pensais qu'il allait y avoir une intrigue secondaire les concernant, qu'on allait connaître le visage du marmot avec le masque. Bah nan. Rien du tout.


Bon, je vais arrêter de m'acharner sur le scénario, sinon on n'est pas couché. En se qui concerne les acteurs, je n'ai pas grand chose à redire, si ce n'est que j'en peux plus de voir Mark Stong dans tous les rôles de méchants. C'est le seul mec bon acteur à la tronche patibulaire (et capable de super bien monté à cheval, je le reconnais) de TOUT Hollywood ou quoi ? Je me pose des questions. À part ça, Russell Crowe et Cate Blanchett sont impeccables (on a même droit à un bisou, olalalala ! Savourez l'instant, parce que Russell Crowe ne fait franchement pas ça souvent dans ses films), les seconds rôles idem. Les images et lumières sont également très belles, je n'en attendais pas moins de la part de Ridley Scott.

 


En bref, un film moyen, à voir en grand écran pour apprécier la beauté des scènes en extérieur, mais ne laissera pas un souvenir impérissable.

Commenter cet article

elay054 17/10/2010 20:39



Je suis navrée mais vous n'avez rien compris au film. Le but n'était pas de faire un remake du film "Robin des Bois" mais de nous montrer comment et par quels moyens Robin est devenu cette
icone légendaire. Certes, vous ne l'avez pas apprécié mais ayez au moins la délicatesse et la jugeotte d'éviter de critiquer un film avec autant de cynisme et de méchanceté. Par respect pour ceux
qui l'ont trouvé à leur goût et ceux qui ne l'ont pas encore visionné, veuillez cesser de cracher dessus. Pour ma part, je l'ai trouvé également assez bof mais en le remettant dans le contexte
j'ai fini par comprendre ce que Ridley Scott voulait nous montrer. Et BIEN EVIDEMMENT on ne peut pas comparer Gladiator à Robin des Bois car ce sont des scénarios complètement
différents juste parce que c'est le même réalisateur!! La déception est due à l'image du véritable Robin que tout le monde a en mémoire, il faut savoir décrocher de cette icone et surtout se
rappeler que l'histoire est celle du commencement, qui était Robin AVANT d'être Robin des Bois. Critiquer et mépriser ouvertement Ridley Scott ne mène à rien. Si vous êtes si contrariés,
faites un film vous-même. 



Bouh 25/05/2010 00:54



Moi je l'ai bien aimé (a)
Mais il faut le dire, un film avec Russell Crowe ET Cate Blanchett ne pouvait que me plaire (je suis un spectateur facile ah ah xD).


En tous cas je comprends ta frustration Lulu si tu t'attendais à l'histoire classique :).


Ta critique a au moins eu le mérite de me faire bien rire, j'adore ton humour :D



Lulu 25/05/2010 01:00



La bande-annonce était trompeuse et je me suis fait avoir comme une bleue (naïve je suis). :D



Sybille 22/05/2010 11:26



je vais peut être le voir ce soir et ton avis me rassure un peu pour les acteurs, parce que je sais pas pourquoi mais je n'arrivais pas à voir Russel Crowe en Robin des Bois et encore moins Cate
Blanchett en Marriane !



coco 19/05/2010 16:39



haha je suis bien d'accord, énorme déception .... je m'attendais à quelque chose de fantastique et bien non, j'ai bien fallli sortir de la salle avant la fin !!! Gladiator reste donc LE film de
Ridley scott ( et mon film préféré soit dit en passant ^^ ) !!



Lulu 19/05/2010 23:49



A c'est sûr, rien à voir avec Gladiator. J'aime beaucoup aussi Kingdom Of Heaven (qui n'a pas la classe et le charisme d'un Russell en jupette, mais très sympa en soi)(la
musique et les images/couleurs sont est superbes).



Dreamy 18/05/2010 23:41



Et ouais...les orphelins servent à rien. Et MDR pour Marianne !



Lulu 19/05/2010 01:19



On est d'accord. ^^