Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

Sex Friends

25 Février 2011, 23:53pm

Publié par Lulu

Sex-Friends.jpgEntre "Sex Friends", il faut respecter quelques règles de base : Ne jamais s’offrir de cadeaux. Ne pas dîner en tête à tête. Accepter la concurrence. Oublier le mot "chéri(e)". Toujours partir avant le petit-déjeuner. Et surtout, ne jamais tomber amoureux ! Est-ce bien clair pour Emma et Adam ?

 

 

Mon avis :  Comme vous le savez sûrement (ou alors vous venez de débarquer/n'avez jamais lu les reviews ciné/ne lisez pas en général, ne regardez que les images et donc ne lirez pas cette phrase), la serveuse n'aime pas du tout, mais pas du tout ce genre de film à la base. Films cruches par excellence, ce genre de comédies romantiques américaines gnian gnian a le don pour utiliser toujours les mêmes grosses ficelles, enchaînant les clichés, avec des personnages extraordinairement quiches dans leurs attitudes (que tu te demandes si dans la vraie vie ils arriveraient à survivre ne serait-ce qu'une journée), et je ne parle même pas de l'héroïne car là on ne serait pas couché. Ashton Kutcher est lééééééééééégèrement abonné au dit genre, et tellement bien représentatif qu'il est devenu mon exemple type pour définir ces productions ("Tu vois, les films avec Kutcher dedans ? Et bah voilà.").

Par conséquent, la serveuse fuit ces films comme la peste, n'accordant d'exceptions qu'uniquement lors que soirée filles avec boisson en option (pour oublier), et/ou en la présence d'acteurs (hommes principalement)(et sexy, tant qu'à faire)(c'est étonnant, je sais) savant faire autre chose dans leur vie. Dans cette dernière catégorie la serveuse tolère donc (dans sa grande mansuétude) Hugh Jackman et Jude Law, par exemple (des exemples paaaaaaaaarfaitement pris au hasard, vous pensez bien). Pour les actrices, ce type de rôles est tellement cloisonnant que rares sont celles qui au contraire se lancent dans l'aventure alors qu'on ne les attendaient vraiment pas dans les environs. C'est ici le cas de Natalie Portman. Qui l'eut cru ? Surtout pas moi.

C'est donc pour ses beaux yeux (et ses beaux yeux uniquement) que j'ai résolu d'aller voir ce film et de supporter une VF.

 

Sex-Friends1.jpgDu coup, comment paraître objective avec un tel à priori... Hum, bah on va faire comme on peut. Commençons par l'histoire. Elle commence plutôt bien : j'ai particulièrement aimé les retrouvailles "5 ans avant" de nos héros (avec l'histoire du doigt, tout ça)(il y a un contexte hein, arrête de te faire des idées !). Seulement, très rapidement on retombe dans un schéma hyper classique.

L'état de "sex friends" des deux protagonistes (sujet du film et ce qui fait son originalité par rapport aux situations amoureuses ordinaires) est très rapidement traité et aussi rapidement expédié. Si dans "Love & autres drogues" (traitant lui aussi de sex friends), les scènes de galipettes ponctuaient l'ensemble du film (ce qui était très sympa), ici elles sont toutes enchainées dans une seule et même séquence avance-rapide, afin de semble-t-il signifier d'avantage la fréquence de leurs ébats furtifs et soudains. Et c'est tout. Une séquence. Après les personnages commencent à se prendre la tête (traduction : tomber amoureux)(ah mince j'ai spoilé!)(ah mais non, on sait toujours comment ça va se finir de toute façon)("et ils vécurent heureux..." ça vous dit quelque chose ?) et là tu peux faire une croix sur tes Natalie en petite tenue.

 

Sex-Friends2.jpgD'ailleurs en parlant de ça, un détail (positif pour une fois)(vous pouvez m'applaudir) a retenu mon attention et m'a fait sourire : l'héroïne n'a jamais d'ensembles haut/bas assortis dans le film. Alors dit comme ça ça fait anecdote, mais il n'empêche que dans les films (en général, pas seulement romantiques), la fille (même prise au dépourvu sous le coup d'une passion inopinée et point du tout calculée) aura TOUJOURS un soutif neuf et nickel (bien blanc, ou bien noir si noir il est) avec le bas parfaitement assortis. Et ce en toutes circonstances (même chez elle, même en vacances sur une île déserte sans eau ni nourriture, etc). À croire qu'on est toutes parfaites H24 et qu'on a toujours que ça à faire de trouver une cohérence dans des fringues que personne - ou presque - ne verra (trouver le sac allant avec les chaussures est déjà assez chiant comme ça).

Alors, ici ce sera sans doute justifié par le fait qu'Emma (l'héroïne) est médecin en hôpital avec des horaires de fous et/ou qu'on nous la montre comme une femme forte, s'assumant très bien toute seule (blablabla). À la limite on s'en fout, tant que ça nous montre des femmes un peu plus près de la réalité, moi ça me va.

 

Sex-Friends3.jpgCette parenthèse mise à part, le reste de l'histoire est ultra convenu, avec les habituels disputes-réflexions-acceptation de l'amour éprouvé pour l'autre et enfin réconciliation. Wouaouh ! (*ironie inside*)

Les acteurs s'en sortent pas trop mal, même si on déplore la psychologie de bazar appliquée à l'héroïne et la non-psychologie du héros. Bah oui, ici c'est la fille qui se prend la tête, donc c'est sur elle qu'on se penche. Lui l'aime depuis le début et ce quelque soit la situation, donc une coquille vide fait amplement l'affaire (tout ce qu'on lui demande c'est d'être beau et de sourire).

 

Pour finir, notons que la b.o. est bien sympa et qu'on y retrouve notamment "Click click click click" des Bishop Allen, chanson déjà entendue au Café (moi je dis ça je dis rien)(la serveuse aaaaaaadore retrouver ses chansons dans les films)(ahahah).

 

 

En bref, un film plus que moyen. À voir pour ses acteurs si vous êtes fan.

Commenter cet article

Sybille 04/03/2011 09:28



je vais peut être le voir ce soir, je ne m'attends pas à un chef d'oeuvre mais bon, c'est un petit film à voir entre copines quoi lol !



Lulu 05/03/2011 18:13



Tout à fait. ^^



Gaetan 02/03/2011 22:15



Bien sur que je n'irais pas le voir :o


 


(quoi, je suis pas crédible?)



Lulu 03/03/2011 06:39



Mais si mais si, on y croit tous.


XD



Choupynette 27/02/2011 14:01



mais qu'est allée faire Natalie Portman dans cette galère?? elle n'a pas besoin d'argent pourtant, si?



Lulu 03/03/2011 06:13



A priori non... peut être une question d'image, va savoir.



Gaetan 27/02/2011 01:33



pour aller voir ça, t'es tombée bien bas :o



Lulu 02/03/2011 15:41



Genre si Scarlett joue un jour dans ce genre de film tu n'iras pas le voir ! :o



Ori 26/02/2011 09:28



Moi j'ai honte, mais j'adore ce genre de bouse!


Et puis le coup du doigt mdrrrrrrrrrrr!



Lulu 26/02/2011 11:10



Associé avec la grande main de supporter c'était énorme. :D