Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The L Café

The Killer Inside Me

29 Août 2010, 23:55pm

Publié par Lulu

The-Killer-Inside-Me.jpgLou a un tas de problèmes. Des problèmes avec les femmes. Des problèmes avec la loi. Trop de meurtres commencent à s'accumuler dans la juridiction de sa petite ville du Texas. Et surtout, Lou est un tueur sadique et psychopathe. Lorsque les soupçons commencent à peser sur lui, il ne lui reste pas beaucoup de temps avant d'être démasqué...

 

 

Mon avis : Pour l'instant Casey Affleck ne m'a jamais déçu, que ce soit dans "Gone Baby Gone" ou dans le très bon "L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford" (le titre de 6 pieds de long, mais traduction exact de celui en v.o., je ne peux pas leur reprocher ça)(surtout pas moi), que ce soit au niveau de la performance (les rôles de zarbis du ciboulot lui vont comme un gant) ou du choix du film (on va dire que les "Ocean's" ne compte pas)(comme ça ce n'est pas juste ? Hin hin). Du coup, j'étais bien impatiente de voir celui-ci.


Bizarrement, aucune bande annonce l'annonçant n'avait été diffusée par chez moi, et quelque chose me dit que la semaine prochaine il ne sera plus à l'affiche de mon cinéma (seulement 3 semaines de présence, ouch). Étrange car ce film présente d'une part pas mal d'acteurs connus (Casey donc, Jessica Alba, Kate Hudson, Bill Pullman, mais aussi Simon Baker (c'est pas celui qui joue dans The Mentalist lui ?)), et d'autre part (et non des moindres), c'est un super bon film.

Oui je sais, certains chefs d'oeuvre ne sortent parfois même pas en salle et passent directement à la case "DVD" sans toucher 20 patates. D'autant que le sujet n'est pas vraiment grand public, mais quand même.

 

M'enfin bref, revenons à l'histoire. Le résumé ci-contre (tiré d'AlloCiné) n'est exact. Sauf pour les femmes et le "tueur sadique et psychopathe". Lou est un flic du bureau du shérif dans une petite ville pépère quelque part dans le Texas. Une de ces villes où tout le monde pense se connaître. Son boss lui demande un jour de régler une affaire avec une prostituée, Joyce, à l'écart de la ville. Le but étant simplement de lui demander de quitter les environs et d'exercer ailleurs. Seulement, quelque chose chez elle va attirer Lou (et pas seulement dans le sens où on entend habituellement ce terme) et il va se mettre à la fréquenter régulièrement. Et même tous les jours. Tout va se passer tranquillement jusqu'à ce que Joyce, avec des rêves de liberté et d'escapades loin de cette ville perdue, décide de monter une affaire de chantage contre un de ses clients réguliers : le fils du big boss de la ville. Le coup va réveiller chez Lou des vieux démons, dont des envies de vengeances...

 

Le film met un peu de temps a démarrer, mais après c'est vraiment dur de s'en détacher.

Je tiens à vous prévenir tout de suite (c'est très important ici) : ce film est très dur ! Si vous être sensible, je vous le déconseille. Il y a de la violence, et surtout de la violence faite à des femmes (on en voit deux se faire battre à mort, au sens propre du terme, et ce en gros plan tout du long). Rien à voir avec des films de baston bourrés de testostérone et-que-c'est-moi-qui-ait-la-plus-grosse machin bidule. Là c'est un mec sadique qui aime taper sur les femmes. Il n'est pas bourré, et c'est au delà de la "simple" violence conjugale. Il les cogne, jusqu'à ce qu'elles crèvent. Et ça prend le temps que ça prend.

 

Cette violence est d'ailleurs assez exceptionnelle. Ordinairement au cinéma, même dans les grosses scènes de castagne lors de batailles diverses, on voit rarement quelqu'un se faire battre à mort de bout en bout, avec un gros zoom sur son visage ressemblant de moins en moins à un être humain à chaque coup porté. Les armes modernes y sont pour beaucoup. "Pan ! T'es mort. Hop, c'est fait. Scène suivante." Ici c'est à la fois stupéfiant et horrifiant. Sans parler que les victimes sont des femmes, pas des "pourris qui l'avaient bien cherché".

Néanmoins, si les deux scènes en questions vous clouent sur place, le film ne se résume pas à ça bien sûr. Casey Affleck éclipse tout le monde dans le rôle de ce... pfff je ne sais même pas comment on peut appeler ça, ahah. C'est un psychopathe, un tordu, un vrai, sans la bonne morale qu'on essaye souvent de nous refiler derrière (oui je pense à Dexter en disant ça), ou sans folie qui excuserait éventuellement ses actes. Très bien vu, psychologiquement parlant, et bien mené. Ce film est très fort dans un sens, et vous reste plusieurs jours en mémoire avant de pouvoir passer à autre chose.

 

Un film à voir (courez-y avant qu'il disparaisse des salles)(mais courez-y en connaissance de cause), pour Casey, pour son sujet et son traitement. Un film avec une violence comme on en voit peu.

Commenter cet article

isleene 11/09/2010 20:04



j'ai beaucoup aimé, même s'il y a un certain gout  amer à la sortie, c'est étrange. LE message délivré par le film est un peu malsain, violent mais ça reste un bon film



Lily 05/09/2010 13:30



Oooh ton avis donne encore plus envie !


J'avais déjà vu le film sur allociné et il me tentait bien !


Tu m'as convaicue =)



Lulu 05/09/2010 19:22



Ohoh, tant mieux alors. :)



Cachou 03/09/2010 23:51



Rôh, j'ai encore plus envie maintenant!



Lulu 05/09/2010 01:15



Héhéhéhé ! :]



Ys 02/09/2010 14:01



Bonjour Lulu,


Après avoir lu le livre de Jim Thompson, j'avais une furieuse envie de voir ce film. Mais ça m'est passé. Je suis à peu près certaine de ne pas supporter les scènes de violence. Comme tu l'écris,
rien avoir avec les scènes de baston, un poing dans la tronche, paf t'es mort, on passe à autre chose. Je pense qu'on est pas obligé d'en faire des tonnes pour comprendre, certainement pas obligé
de montrer un tabassage en règle pour exprimer la violence d'un type et le mal qu'il fait. Il y  plus subtil. Bref, ça sera sans moi.



Lulu 02/09/2010 14:41



Je comprends tout à fait ce que tu veux dire.



Mona 31/08/2010 23:34



Ben moi je suis moins indulgente ou emballée que toi par le film, faut dire que j'ai eu la mauvaise (ou bonne) idée de lire le roman juste avant.


Ca ne décolle pas, tout est dans un effet de style bien léché, trop propret et pas assez risqué ( et je ne parle pas de la scène finale ...)


Mais il est à voir quand même pour LA presta., comme toujours venue d'ailleurs de Casey Affleck ( et là je te rejoins pour l'emballement ).


Il y a du génie chez ce mec qui fait mine de ne pas y toucher mais qui bouffe l'écran, la caméra et tout le reste. Je l'ai vu aussi dans Gerry et Lonesome Jim, 2 films excellents et
moins médiatisés que Gone baby gone et L'assassinat de Jesse James.


Me tarde de voir ce qu'il va donner dans The kind one de Ridley Scott .... en 2012, hé hé.



Lulu 01/09/2010 00:17



Ca ne m'étonne pas. Rares sont les films qui valent les livres (hélas).


Oh, "Gerry" est de Gus Van Sant (vient de pianoter le nom des films - qui me sont totalement inconnus je l'avoue - sur Google)! Il faut que je vois ça! Merci pour l'info! :3


Oui, moi aussi j'ai hâte de voir The Kind One, héhé. ^^